Paroles et songes

23. sept., 2021
Aujourd'hui après avoir été jugé non essentiel et parce que j'ai choisi de ne pas faire confiance a ce vaccin aléatoire je ne peux plus exercer le métier que j'exerçai avec passion depuis 1996. On me montre du doigt, on me juge on me traite de crétin et je vois cependant des supermarchés et des stades remplis avec des milliers de personnes potentiellement contaminants qui ne respectent pas ou presque plus ces fameux gestes barrières a commencer par notre cher Président ,gestes que je m'impose pourtant a moi même . Si j'ai bien compris si je me fait tester négatif et que je vais dans une soirée remplie de vaccinés et que le lendemain je suis positif c'est moi le méchant ? J'ai honte honte de mon pays de toutes ces discriminations ces jugements cette hypocrisie ces manipulations ces admonestations même au sein des familles des cercles de soi disant amis. Je ne peux plus aller au cinéma au théâtre qui était mon métier je ne peux plus prendre le train je ne peux plus même rentrer dans une médiathèque, nous mettrons t'ils bientôt en prison nous jetterons t'ils bientôt des cailloux ? Aujourd'hui mon pays me chie dessus comme a tout ceux qui partagent mon opinion a commencer par certains soignants qu'on applaudissait et que maintenant on fustige alors qu'il peuvent sauver ton père ta mère ou ton frère a chaque instant? A 59 ans si je ne veux pas finir sur le trottoir faut que je change de métier alors je vais traverser la rue pour voir...Coluche tu nous manque ! Je conseille a tous mes frères de pensées de boycotter les medias les grandes enseignes et les élections présidentielles ou je suppose qu'il ne sera pas nécessaire d'avoir ce pass de la honte pour aller voter. Pardon pour cette colère mais je suis excédé de toute cette connerie humaine heureusement qu'il me reste mon chien pour parler. Portez vous bien merci d'avoir lu ce texte. Bernard Salvan Septembre 2021